Découvertes Théâtre

Première réussie pour Vera à la Comédie de Caen !

VERA

25 avril 2016. A la Comédie de Caen, dans le théâtre d’Hérouville, c’est la première de Vera. Elise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo, directeur du Centre Dramatique National de Normandie, s’attaquent à ce texte, encore jamais traduit en français, de l’auteur tchèque Petr Zelenka.

Pendant deux heures, Karin Viard interprète Vera, cynique directrice d’une agence de casting. Ses affaires tournent bien, et au nom de cette réussite, Vera est prête à tout, même à marcher sur les autres, à les piétiner, les anéantir. La pièce dessine la longue chute de cette femme, nullement prête à cette dégringolade. Tout s’enchaine, de mal en pis, jusqu’à perdre son estime de soi, une part de sa dignité.

En filigrane, au-delà du destin de cette femme, c’est notre société en crise qui se profile, ce constant appât du gain, qui nous rendrait parfois prêt à tout, jusqu’à nier les autres, jusqu’à perdre cette humanité qui nous caractérise. Vera est tragiquement drôle, son cynisme fait rire de bout en bout. Son écriture franche, directe, qu’on penserait presque banale, est terriblement efficace. C’est un match de tennis, où les coups se répondent, où l’humour noir surgit au détour d’une réplique. On rit, peut-être aussi parce qu’avec cet effet miroir propre au théâtre, on retrouve une part de nous, dans la cruauté de cette femme impitoyable.

VERA

La mise en scène, et les décors, construits dans les ateliers de la Comédie de Caen, dynamisent la pièce. Le jeu des panneaux coulissants, horizontalement et verticalement, transforme les espaces, multiplient les volumes. Karin Viard est l’axe autour duquel gravitent tous les autres comédiens. Ils sont cinq, à endosser une bonne trentaine de rôles, dans une valse affriolante de costumes et perruques, de traits qu’on pourrait juger grossiers, mais qui s’accordent à merveille. Au casting, pas une fausse note. L’équipe, dans sa totalité, semble tailler pour ce texte, pour ces rôles en enfilade…

Vera est une pièce à l’écriture moderne, dont la contemporanéité nous frappe, tant elle semble toucher au plus proche de notre réalité actuelle. En ce soir de première, les trois quarts du public étaient debout, à la fin du spectacle, pour saluer cette nouvelle création.

Vera est à découvrir au Théâtre d’Hérouville Saint-Clair jusqu’au vendredi 29 avril !

À propos de l'auteur

Laurine

Laurine

Rédactrice Musique
Laurine, 25 ans, passionnée par la rencontre des arts d'ici et d'ailleurs. Chargée de production et de diffusion au sein d'une Compagnie en Arts Mêlés, je jongle entre Paris et Caen, toujours à l'affût de nouvelles découvertes. Pour Culturacaen.fr, je suis essentiellement rédactrice musique, chargée des chroniques et des live report, mais je fais également quelques explorations dans les arts de la rue !