Actualités théâtre Théâtre

Ecritures Partagées, festival de création contemporaine

12524200_1513752288955570_8150199960550841835_n

Nouveau rendez-vous à noter, dans le calendrier culturel caennais ! La Comédie de Caen ouvre les portes d’un nouvel événement, intitulé Ecritures Partagées, festival de création contemporaine, qui se tiendra du 18 janvier au 7 février 2016 dans différents lieux de l’agglomération.

A la lecture du programme, on est emballé, intrigué. Ce nouveau festival croise les genres : vous y trouverez aussi bien du théâtre que du cinéma, de la musique autant que des arts visuels. L’art en transversalité. Ecritures Partagées se veut pluridisciplinaire pour porter les couleurs de ce nouveau rendez-vous, résolument ouvert sur le monde, sur la culture, la sienne et celle de l’autre. Ecritures Partagées, c’est la volonté de réfléchir à une autre société possible, expérimenté par les différents arts.

Difficile de détailler en un article la riche programmation de cet événement. On vous propose alors trois spectacles qui ont particulièrement retenu notre attention.

D’abord, Antigone, d’après Sophocle et Bertolt Brecht, dont l’adaptation a été réalisée par Lucie Berelowitsch, avec une mise en scène multilingue. Ce projet est né, suite aux impressions laissées par la Révolution de Maïdan, en Ukraine. Ici, un comédien français rencontre au plateau ceux du Théâtre Molodoï de Kiev, accompagnés par les Dakh Daughters, collectif de comédiennes et musiciennes ukrainiennes. Cette création est à découvrir au Théâtre d’Hérouville du mardi 19 au jeudi 21 janvier, à 20h.

Ensuite, nous vous conseillons Visage de Feu, joué au Théâtre des Cordes du mardi 26 au jeudi 28 janvier à 20h. La pièce est écrite par Marius Von Mayenburg, et mise en scène par Martin Legros. Elle nous interroge et nous interpellent sur la violence des adolescents face à notre société, à travers l’histoire de Kurt et Olga, en révolte face au mode de vie confortable de leurs parents. Adolescent se refusant adulte, Kurt se replie sur lui-même, laissant ses parents impuissants. La pièce explore les méandres de cette difficulté récurrente à conjuguer ensemble la famille, l’adolescence et la violence.

Enfin, on se laisserait également bien tenter par Le système pour devenir invisible, dont le texte et la mise en scène sont signés Guillermo Pisani. On oscille entre histoire d’amour et histoire d’espions, avec les personnages de Mia et d’Heiner, autour d’un vol de système d’invisibilité. Une pièce sous tension, qui tient le spectateur en haleine, axé autour de « la difficulté de trouver une vérité sur laquelle s’appuyer » en évoquant « notre société sans utopie et sous surveillance ». A découvrir au Théâtre des Cordes du 1er au 4 février !

D’autres rendez-vous sont programmés, au Café des Images, à la Halle aux Granges, au Centre Chorégraphique National de Caen pour ouvrir d’autres horizons et d’autres débats, sur le monde d’aujourd’hui. Avec Ecritures Partagées, les interrogations sont politiques, sociétales. On questionne le vivre ensemble, l’aujourd’hui et le demain…

Plus d’infos : http://comediedecaen.com/evenements/festival-ecritures-partagees/

À propos de l'auteur

Laurine

Laurine

Rédactrice Musique
Laurine, 25 ans, passionnée par la rencontre des arts d'ici et d'ailleurs. Chargée de production et de diffusion au sein d'une Compagnie en Arts Mêlés, je jongle entre Paris et Caen, toujours à l'affût de nouvelles découvertes. Pour Culturacaen.fr, je suis essentiellement rédactrice musique, chargée des chroniques et des live report, mais je fais également quelques explorations dans les arts de la rue !