En Live Musique

Retour sur : La Vitrine au Cargö

DSC_0347

On vous avait parlé de La Vitrine et de son événement au Cargö comme la grosse soirée du mois de mai tant par sa programmation que par son originalité, cet a priori s’est donc bien confirmé sur place. Numérique, jeux vidéos et techno n’ont fait qu’un pendant une soirée, un peu comme si le Stunfest et Nördik Impakt s’étaient accouplés le temps d’une soirée.

 

Début de soirée, on découvre avec plaisir cet espace « rétro gaming » sur la scène du club. Une borne de quatre écrans avec émulateurs où on pouvait jouer aux classiques « Virtua Fighter », « Double Dragon » ou même le cultissime « Super Mario Kart ». Une liste peut-être restreinte, mais au moins les manettes tournaient souvent. Au-dessus du bar se trouve l’écran du fameux jeu créé par Guillaumit qui n’est pas sans nous rappeler un certain « Minecraft ». Enfin, au-dessus de l’entrée vers la grande salle, un écran affiche un magnifique montage vidéo. Le décor est planté, le charme est total.

Malheureusement, début de soirée a aussi rimé avec un public absent. Les live du duo Svper et de la charismatique Ah! Kosmos n’ont pas eu l’air de vouloir attirer les premiers fêtards. Et pourtant, la configuration intimiste de la scène centrale pour le premier groupe, et l’univers sonore incroyable de la seconde nous ont charmés. La partie « club » a mieux marchée, on n’est pas vraiment surpris.

 

DSC_0228

 

Vient le tour du local Nphs (prononcez Néphase). Excellent producteur, il n’en reste pas moins un très bon DJ qui balance une deep house énergique à souhait. Caen est plus habituée aux soirées Techno, le set fait donc l’effet d’une bouffée d’air frais ! Le public commence doucement à se déchainer, et le caennais s’en donne à coeur joie en passant des tracks à l’énergie positive. Dans la même veine, Sweely aura fait bouger le public à sa guise. La house n’est pas morte à Caen, preuve en est ce soir-là !

 

DSC_0306

 

Histoire d’achever les plus fragiles, vient le tour de Cosmin TRG pour un set de deux heures. Hypnotique, puissante et profonde, la techno du berlinois a fait mouche et a contentée les amateurs de brutalité électronique. Une véritable vague sonore, peut-être trop répétitive malgré la qualité des sons passés. Mais au final, un très bon set s’il en est. DJ Jee nous aura sorti un excellent set de closing et aura emballé une bonne partie du public, même s’il nous a plutôt dérouté. Fin de soirée, les plus motivés partent en after au bistrot des halles…

 

DSC_0382

 

En définitive, une excellente soirée organisée par La Vitrine. La pluri-disciplinarité fut l’argument qui change tout en plus de la programmation inédite et de qualité. On reviendra à la prochaine, autant pour danser que pour triturer les manettes des bornes d’arcade faites maison !

À propos de l'auteur

Pablo

Pablo

Co-fondateur de Culturacaen.fr - Rédacteur Musique
Obsédé de mélodies et de bruits en tous genres. Aime voyager dans le temps...