Chroniques En Live

On y était : le TRIBUTE VII au Cargö

12347813_1000633809993228_6580970637209189698_n

Comme promis, cette 7ème édition du festival caennais TRIBUTE nous a de nouveau plongé dans un univers rock et chaleureux.
La soirée débute par We Are Experienced, qui reprend avec passion les grands morceaux de Jimi Hendrix, artiste toujours considéré comme le plus grand joueur de guitare électrique.
Entrecoupé par des pauses bières, pour certains bien méritées sous cette chaleur suffocante, les groupes se succèdent face à un public qui en redemande.

No Class, qui rend un fervent hommage à Motörhead, fait même monter quelques fans sur scène, ce qui ne fait qu’amplifier l’énergie des musiciens et du public. Les trois artistes au look affirmé terminent leur prestation sous l’acclamation de la salle et à l’image d’artistes indépendant lâchent comme dernier mot « Fu** Daesh ». Aux vues des dernières actualités, c’est bien la liberté, la passion de la musique et le partage que chaque artiste est venu apporter ce soir à Caen.

A l’image d’Empty Spaces, chaque « cover-band » remercie les organisateurs Riff/Raff et cherche à créer un lien avec le public venu en masse. En reprenant les morceaux majeurs de Pink Floyd tels que « Another brick in the wall » ou « Shine on you crazy diamond », les artistes conquièrent le cœur des caennais.

Alors que la soirée bat son plein, c’est à présent au tour des hôtes et organisateurs Riff/Raff de monter sur scène pour un hommage à AC/DC.
La fosse se remplie à nouveau et fait une véritable novation aux cinq musiciens. Après une arrivée orchestrée et visiblement très attendue par le public, l’attente laisse place à la voix très reconnaissable de Be Scott accompagnée des riffs mythiques repris par JC Young .
Tout comme leurs prédécesseurs, le groupe enchaine les « classiques » d’AC/DC et marque une nouvelle les fois les esprits par leur énergie et leur talent.

C’est avec les oreilles sifflantes et des souvenirs retrouvés que le public ressort de la grande salle du Cargö. Une nouvelle fois le succès de cette soirée « hommage » est avéré, avec le choix d’un plus large panel de groupe « rock », le festival réussi son pari et confirme bien qu’il est devenu un rendez-vous incontournable.

À propos de l'auteur

Romane

Romane

Je m’appelle Romane j’ai 21 ans je suis violoniste et passionnée par la musique. Qu’ils soient actuels ou plus anciens, rock, classique ou bien électro-pop j’aime écouter les morceaux d’un large éventail d’artistes. C’est avec joie qu’à travers les lives reports je vous ferai découvrir mes coups de cœurs et découvertes musicales de la scène caennaise !