Chroniques Musique

47 – Shake The Ronin

Shake The Ronin

En ce moment, Shake The Ronin surfe sur la bonne vague. Récemment, ils ont été invités à ouvrir la journée du samedi au Festival Beauregard. Début juin, le quatuor normand a sorti un nouvel EP, 47, au visuel vraiment intéressant. Entre rouleaux maritimes et parfums asiatiques…Shake The Ronin poursuit sa route !

On a d’abord découvert Learn to Lose, grâce au clip réalisé par Polaires Noires Productions. Le titre s’ouvre sur des sonorités japonisantes, influences nouvelles dans la musique du groupe. La voix semble avoir gagné en maturité, elle est plus posée, presque plus tranchée, franche.

Shake The Ronin continue l’exploration de leur univers musical, aux sonorités pop-rock anglo-saxonne évidentes. Leur musique est colorée, pétillante, avec des rythmiques entêtantes qui nous imprègnent facilement, comme pour Binge.

Dans Glory, on aime le côté un peu plus dansant, parfait pour cette période estivale. Dans celle-ci, Shake The Ronin va plus loin, tente un voyage vers de nouvelles sonorités, allant parfois jusqu’à des touches d’électro. Dans le titre Marble Block, les chœurs, arrivant à la fin, jouent leur rôle, ils embellissent le morceau.

Parmi ces cinq titres, c’est sûrement Falling Leaf qui nous a le plus marquée. Ici, l’énergie débordante de Shake The Ronin n’est que sous-jacente. Le rythme se calme, la voix de Quentin Roux se pose, s’étire, jusqu’à en devenir éthérée. Sûrement la plus intéressante à nos yeux, elle développe une autre facette du groupe, jusqu’alors peu exploitée.

Le groupe continue d’avancer, avec 47, ce nouvel EP. Leur énergie détonante reste la même, et se profile de plus en plus une « patte » Shake The Ronin. Outre les accents résolument pop-rock, fidèles à leur style musical, on salue ici la volonté d’élargir le champ des possibles, et ainsi tenter des explorations différentes…

À propos de l'auteur

Laurine

Laurine

Rédactrice Musique
Laurine, 25 ans, passionnée par la rencontre des arts d'ici et d'ailleurs. Chargée de production et de diffusion au sein d'une Compagnie en Arts Mêlés, je jongle entre Paris et Caen, toujours à l'affût de nouvelles découvertes. Pour Culturacaen.fr, je suis essentiellement rédactrice musique, chargée des chroniques et des live report, mais je fais également quelques explorations dans les arts de la rue !