Découvertes Expositions

La nuit des musées 2015: le débriefing!

Une_découverte_NDM2015debrief

Vous étiez à un mariage ou vous aviez piscine et vous n’avez pas pu assister à la nuit des musées? Culturacaen revient sur cette 11ème édition, en mots et en photos!

Samedi, les musées de France participants à la 11e nuit européenne des Musées ont fait un carton plein. A Caen, trois musées étaient de la partie : le Mémorial, le musée de Normandie et le Musée des beaux arts. Retour sur cette nuit avec les tops et les flops.

11349884_10204068562490797_415937312_n
Dès 18h, les musées du château étaient gratuits. Les salles du musée des beaux arts se sont remplies petit à petit, d’un public familial. Au programme : un safari animalier ! Les enfants, fascicule en main, partent à la recherche des animaux au cœur des tableaux. Observations, énigmes, évolution dans l’espace labyrinthique du musée grâce au petit plan, les enfants se laissent vite prendre au jeu. Puis pour la dernière œuvre et énigme, un atelier gravure attend toute la famille.
En deuxième partie de soirée, la musique a fait son entrée au musée. Les notes de jazz des artistes du collectif jazz Basse-Normandie ont accompagné la contemplation de certaine toiles.

11303434_10204068560330743_1374492410_n
Au musée de Normandie, les animations se sont enchainées ! Dans le cadre du projet « La classe à l’œuvre », plusieurs classes ont présenté les collections du musée sous différentes formes. Un film sur le château, des scènes de théâtre, des lectures accompagnées de chants traditionnels normands… Une belle occasion de montrer que tous les chemins mènent au musée ! Et un très bon moyen de valoriser le travail des enfants.

11329642_10204068561930783_1780555523_n
Puis à 20h, sous le soleil couchant, la chasse au trésor était lancée. Observation, énigmes, jeux, les étudiants de l’ESPE avaient à cœur de faire prendre possession du château aux familles. Victime de son succès, la chasse se déroulait en groupe, qui croissait à vue d’œil.
La fin de la soirée s’est terminée en musique, avec des chants traditionnels normands dans la collection permanente, et de la musique des 16e et 17e siècle au cœur de l’exposition beauté divine.

11348045_10204068562210790_410034011_o
Au mémorial, la gratuité était de mise !
TOP
La nuit des musées est l’occasion de montrer que le musée est un lieu ouvert, familial et accueillant, loin de l’image que l’on s’en fait. Encore une fois, le musée de Normandie a parfaitement su apporter des animations riches et diversifiées. L’ouverture au monde extérieur, via les écoliers, étudiants ou ensembles musicaux, est un vrai plus, et la communication avant l’évènement a aidé au succès de cette soirée.
Le musée des beaux arts a innové avec les minis concerts de jazz, qui apportent de la fraicheur dans la collection, malgré la chaleur humaine du fait des petits espaces où se concentraient les visiteurs.

11304211_10204068561090762_99906095_n

FLOP
Il ne s’agit pas de FLOP a proprement parlé, mais de déceptions. En effet, la soirée était peut être trop marqué « famille ». Cela peut être amusant ou attendrissant de découvrir des œuvres par les mots et le travail d’un enfant, mais au bout de vingt minutes (ou si on profite de cette soirée pour sortir SANS enfants) on peut vite en avoir marre. Le public familial a laissé place en dernière partie de soirée, à un public « plus sage ». Les styles de musiques choisis pour interagir avec les œuvres en sont peut être la cause.
Pour un public de jeunes adultes, il n’y avait rien. Certes, les animations ont un coût pour les institutions, mais quelques pistes gratuites auraient pu être tentées. Pour l’occasion, le parking du château aurait pu laisser place à des animations, pourquoi pas un food truck ! Avec une famille il n’est pas toujours évident de sortir de l’enceinte du château pour descendre au restaurant sans finir chez Ronald, et le café Mancel était pris d’assaut. Pourquoi ne pas utiliser l’espace du parking pour faire jaillir hors des murs les collections, par un concours de graffeurs sur l’exposition beauté divine ?
Et penser à l’utilisation des réseaux sociaux ! Un concours de selfies devant les œuvres, la meilleure association d’un titre de film, d’une ressemblance avec un acteur, d’une réplique de film, voir même d’une publicité aurait pu attiré un public plus jeune, plus habitué aux salles de concerts qu’aux allées des musées.

mba2015
La 12e nuit des musées de 2016 sera riche, car elle se conjuguera avec le festival Normandie Impressionniste, sur le thème du portrait (alors aux selfies nuit des musées ?)

Pour finir, voici un retour en image sur cette jolie 11e nuit des musées au Mémorial, grâce à Akimoss !

 

À propos de l'auteur

Jane

Jane

Rédactrice Expositions
Jane, créatrice de l'entreprise de médiation culturelle "Quel art est-il?". Passionnée d’art (mais pas que!) et diplômée d’un Master en histoire de l’art et architecture, je vais vous donner envie de découvrir les musées et vais vous faire passer de l'autre côté du tableau avec la rubrique expos.