Découvertes

Les beaux arts culinaires

On a l’habitude de dire que les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Et bien pas cette fois. Pour la 5eme édition de la fête nationale de la gastronomie, l’IRQUA-Normandie, en partenariat avec Flyin Chef, la CCI de Rouen, les Musées des Beaux-Arts de Caen et Rouen et la Filière Cidricole, organisent des ateliers, où la cuisine rencontre les beaux arts.

L’art culinaire et l’art pictural ont toujours été lié. Sociologiquement, les tableaux ont su guider les historiens sur les habitudes culinaires des siècles passés avec les représentations de banquets et autres natures mortes qui ont traversés les mouvements artistiques. Les chefs d’aujourd’hui s’accordent sur le fait qu’un plat doit être bon et beau, à l’instar de Jean-François Piège. Les plats sont construits comme des tableaux, les saveurs s’harmonisant avec le visuel.

L’histoire de l’art peut également s’inviter dans un plat sans être réinventer, comme la Main d’Adam, l’éclair de Christophe Adam reprenant un détail de la chapelle Sixtine ou l’éclair Hokusai de chez Fauchon.

IMG_3272

En Normandie, c’est aux musées des Beaux-arts de Caen et de Rouen que s’organise l’évènement. Au cœur même du musée, douze chefs, entourés d’œuvres d’art, concoctent un plat en s’inspirant de l’une d’elle. Pour la plupart, les œuvres choisi sont figuratives, ce qui n’est pas le plus évident quoique l’on en pense.

Nous avons assisté à l’intervention du pâtissier caennais Alban Guilemet. Au cœur d’une salle du musée, le chef nous explique pourquoi avoir choisi cette œuvre. Il s’agit pour sa part, d’un tableau, Vanité, de Nicolaes van Verendael, un artiste flamand du XVIIeme siècle spécialisé dans la représentation florale. Le chef pâtissier nous raconte la tâche complexe du choix du tableau, la difficulté à se projeter dans une recette au travers d’une image.

nicolaes-van-veerendael-vanitas-still-life-with-skulls-flowers-a-pearl-mussel-shell-a-bubble-and-straw-365771

Nicolaes Van Veerendael, Vanite, vers 1680, Musée des beaux arts, Caen

Une médiatrice culturelle nous explique le tableau: la composition d’une vanité, qui est un tableau sur la mort et la fugacité de la vie, et les significations des différents éléments du tableau, que l’on retrouvera dans notre assiette. Le tableau présente un aspect masculin, avec la couronne de paille qui fait référence à la couronne d’épines du Christ, et un aspect plus féminin grâce aux différentes fleurs. Les fleurs doivent se voir comme des références à l’antiquité, par le côté charnel et non mystique des attributs floraux chrétiens. La rose comme fleur de Vénus, la déesse de l’amour; la hyacinthe de Narcisse qui lui fut fatale. Eros et Thanatos sont toujours l’un avec l’autre. C’est l’aspect charnel de la vie, celui qui est voué à la mort, qui est dépeint. La mort est également présente par le coquillage, vide, et l’aspect éphémère de l’aventure terrestre est évoqué par la bulle sortant du jeux d’enfants, vouée à éclater à tout moment.

IMG_3261

Oui mais voilà, comment traduire cela en nourriture terrestre, en pâtisserie? Des touches de crème de rose accueillent des crânes en chocolat, reprenant directement ceux du tableaux. Les fleurs sont présentes par la crème de rose, un flocon de chocolat vient en écho de la boule de neige et des pistils de bleuets viennent en décoration. La fleur de pavot, présente en tuile, fait double emploi par son origine floral et sa symbolique mortifère. Des touches de framboises et de litchi sublime le plat, sans contraindre la lecture du tableau. Enfin, une bulle de sucre termine la composition. Partagée au public, la bouchée se fait aussi éphémère que la bulle du tableau, sous les papilles.

Allez manger avec vos yeux! Ces événements se déroulent tout le week-end et sur des goûts salés et sucrés, selon les chefs. N’hésitez pas à regarder les photos des plats finaux et accompagnés de l’œuvre d’inspiration sur le facebook de Flyin Chef. Pour les ateliers du week-end, il reste quelques places, inscrivez vous auprès du service du musée des beaux arts  02 31 30 47 70. L’intervention dure environ 45 minutes et c’est gratuit.

 

IMG_3265

À propos de l'auteur

Jane

Jane

Rédactrice Expositions
Jane, créatrice de l'entreprise de médiation culturelle "Quel art est-il?". Passionnée d’art (mais pas que!) et diplômée d’un Master en histoire de l’art et architecture, je vais vous donner envie de découvrir les musées et vais vous faire passer de l'autre côté du tableau avec la rubrique expos.