Actualités expositions Découvertes Expositions

EAT ME au FRAC

Une_découverte_eatme

Si vous êtes en balade du côté de l’abbaye aux dames, aventurez vous au-delà de son parc, vous découvrirez le Fond Régional d’Art Contemporain (FRAC) qui vaut le détour !
En ce moment, et jusqu’au 12 avril, le FRAC présente l’exposition EAT ME, avec des œuvres de sa collection, dans le cadre du dispositif annuel A FRAC OUVERT.

Lilian BOURGEAT Chaise , 2008 Moulage en résine polyester 196 x 125 x 115 cm Collection Frac Basse-Normandie

Lilian BOURGEAT
Chaise, 2008
Moulage en résine polyester
196 x 125 x 115 cm
Collection Frac Basse-Normandie

 

De prime abord, le titre intrigue, entre cannibalisme et jeux sexuels. Mais sa référence est aux antipodes de nos réflexions premières, car il vient en écho au célèbre roman de Lewis Carol, Les aventures d’Alice au pays des merveilles. Rappelez vous, lorsqu’Alice est trop grande pour passer la porte, elle prend successivement une potion pour rapetisser puis un gâteau, avec l’inscription « eat me » pour re-grandir. Pour vous rafraichir la mémoire, c’est ici.

Petit, grand, loin, près, c’est sur ces notions d’échelles et de perception que l’exposition pose le doigt. En entrant, on remarque tout de suite cette chaise de jardin géante qui nous plonge tel un lilliputien du voyage de Gulliver (Lilian Bourgeat, Chaise, 2008). Puis tout à côté, ce que l’on prend pour une photo d’un masque aborigène se révèle être un pantalon vu d’un angle inédit (Patrick Tosani, Masque n°16, 2000). Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être, les œuvres nous le rappellent.

Notre imaginaire est titillé par ces travaux incongrus, et nous rentrons immédiatement dans le jeu. Que vois-je ? Et qu’est ce que cela peut être en réalité ? Nos yeux nous jouent des tours, devant cette photographie de dos de cuillère (Alain Fleischer, Le dos de la cuillère,1984), ou ce camion-perruque (Meschac Gaba, Oil Tanker, 2008).

 

Patrick TOSANI Masque n°16, 2000 Photographie couleur contrecollée sous plexiglas 111 x 141 cm Collection Frac Basse-Normandie

Patrick TOSANI
Masque n°16, 2000
Photographie couleur contrecollée sous plexiglas
111 x 141 cm
Collection Frac Basse-Normandie

L’architecture n’est pas en reste. Là, ce sont des morceaux de bois et des moutons de poussière qui créent un paysage urbain dans lequel notre esprit construit une histoire (Zin Taylor, Wood and Dust, 2010). Plus loin, des morceaux de sucre recomposent les vestiges d’une ville antique, presque lunaire (Patrice Carré, Récit de voyage, 1983).

Patrice CARRÉ Récit de voyage , 1983 Ensemble de 11 photographies noir et blanc 24 x 32,5 cm chaque Collection Frac Basse-Normandie

Patrice CARRÉ
Récit de voyage, 1983
Ensemble de 11 photographies noir et blanc
24 x 32,5 cm chaque
Collection Frac Basse-Normandie

Des sucres, moutons de poussières… la référence à l’enfance est omniprésente, c’est la période où l’imaginaire est le plus fécond, le plus poétique. Une toile chewing-gum (Dominique Figarella, Sans titre, 2013) joue à la madeleine de Proust, et on se revoit minot, mâchant bruyamment notre malabar, avant de le faire filer entre nos doigts. Pour nos grands-parents, le chewing-gum est synonyme de liberté retrouvée, offert par les vaillants soldats. Ces mêmes soldats, nous les retrouvons alors dans Don’t be a Chocolate Soldier, de Micha Laury, sous forme de figurines en chocolat, et non plus en plomb.

Entre déstabilisation et souvenirs, nos perceptions se trouvent chamboulées dans cette exposition malicieuse.

 

Dominique FIGARELLA Sans titre (chewing-gum) , 2013 Chewing-gum sur bois 19 x 19 x 2 cm Collection Frac Basse-Normandie

Dominique FIGARELLA
Sans titre (chewing-gum), 2013
Chewing-gum sur bois
19 x 19 x 2 cm
Collection Frac Basse-Normandie

Point famille: une exposition à voir avec les enfants, qui comprennent souvent plus vite que les parents. Les médiateurs sont très sympathiques et ont un discours parfaitement adapté, même aux plus petits. Et c’est gratuit !

INFORMATIONS: FRAC Basse-Normandie, 9 Rue Vaubenard, 14000 Caen, ouvert tous les jours, de 14h à 18h, hors jours fériés. site internet

Les FRAC sont des collections publiques d’art contemporain créées en 1982 par Jack Lang. Chaque région en est dotée, et ils ont pour mission de constituer un patrimoine d’art contemporain en région ainsi que de soutenir la création par l’action conjuguée d’acquisitions et de commandes d’œuvres d’art ; de diffuser le fonds au sein des institutions culturelles et autres établissements publics ; et surtout, de sensibiliser le public au sens large, par un service de médiation.

À propos de l'auteur

Jane

Jane

Rédactrice Expositions
Jane, créatrice de l'entreprise de médiation culturelle "Quel art est-il?". Passionnée d’art (mais pas que!) et diplômée d’un Master en histoire de l’art et architecture, je vais vous donner envie de découvrir les musées et vais vous faire passer de l'autre côté du tableau avec la rubrique expos.