Découvertes Divers

Succès populaire pour les 31e Médiévales de Bayeux !

P1050171

Jeudi soir, le spectacle Ayazin de L’Arche en Sel a sonné l’ouverture des 31e Médiévales de Bayeux. Dans la Cour de l’Hôtel du Doyen, feu et pyrotechnie se sont entremêlés pour proposer un spectacle réjouissant. Environ trois cents personnes sont venues assister à ce spectacle conjuguant poésie et maitrise sans conteste du feu !

Vendredi soir, pour précéder l’ouverture nocturne du marché artisanal, la grande parade réunissant associations locales et artistes programmés, a déambulé dans les rues de la ville, pour donner le véritable coup d’envoi du week-end. De ces rues ont alors surgi le flamand rose de la Compagnie Machtiern, le char de Dragon de Gueule de la Compagnie Gueule de Loup, ou encore les oiseaux échassiers aux couleurs chatoyantes de la Compagnie Cosmos.

P1050355

Tout le week-end, nos oreilles ont été bercées par les chants et le son percutant des cornemuses. A leur habitude, les Médiévales de Bayeux ont proposé une programmation riche et variée, permettant au public de jongler entre spectacles joués en fixe, et déambulations au cœur des rues bayeusaines.

Parmi celles-ci, le public s’est laissé surprendre par les étonnantes chimères et le gigantesque Omoloùnkà, personnification de la nature sauvage, de la Compagnie Bric à Brac… Pour leur première sortie en public, ces structures monumentales mises en mouvement par une équipe de comédiens, ont ravi le public et fait s’ouvrir tous grands les yeux des spectateurs…

Et puisque les Médiévales font résonner la musique médiévale sur les pavés, plusieurs compagnies aux approches diverses sont venues animer le week-end. La Compagnie Gueule de Loup a diffusé sa folle énergie sur le parvis de la Cathédrale. La Petite Flambe est venue mettre en scène le Bestiaire de Renart, donnant vie, en musique et en mots, aux différents personnages du roman médiéval.

P1050115

Ce week-end a également été l’occasion de découvrir Les Dragons du Cormyr, notre coup de cœur du week-end. Chez ces « dragonnes » pleine de fougue, de pétillance et de mordant, nulle possibilité d’y trouver l’ennui. Sur la place de l’Hôtel de Ville, elles nous ont présenté Le Cabaret des Filles en Joie, proposition artistique pluridisciplinaire où se conjuguent la musique, le chant, le théâtre, la danse, le cirque et… un humour débordant. De leur danse aux poireaux, à l’interaction avec le public, en passant par l’excellente qualité de ses interprètes, ce Cabaret déluré nous a conquis, et vu le public, très nombreux, massé de toute part autour de la scène, nous ne semblions pas les seuls !

P1050321

Moment de grâce s’il en est, ces mêmes Dragonnes nous ont sûrement offert le plus bel instant du week-end, avec leur concert Joï, donné dans la Cathédrale. Toutes les six (mais on les penserait douze…) ont uni leurs voix, au son du nyckelharpa, avec seulement quelques percussions. La Cathédrale avait-elle seulement déjà été habitée d’une si voluptueuse manière ? En quarante-cinq minutes de concert, elles nous ont rappelé que ce qu’il y avait de plus beau dans le terme de « spectacle vivant », c’était le vivant. Vivant comme cette multitude de bonnes ondes qui semblaient circuler, dans toute la cathédrale. Vivants, comme les applaudissements nourris, et les yeux quelque peu émus du public à la fin. Vivante, comme cette future maman, venue féliciter l’une des chanteuses, en lui racontant qu’à son écoute, le futur bébé avait réagi. Vivant, comme la myriade d’arabesques vocales qui ont vogué entre elles, sous leurs regards complices, jusqu’à nous…

Et puisque ces Médiévales nous donnent l’envie de découvrir, d’explorer toujours plus leur univers, nous sommes allés à la rencontre de quatre compagnies lors de ce week-end… Rendez-vous dans quelques jours pour laisser la parole à ceux qui, dans les rues, sur les scènes et les pavés, vous ont transporté tout au long du week-end !

L’ensemble du reportage photos est à retrouver sur la page facebook de Culturacaen.

À propos de l'auteur

Laurine

Laurine

Rédactrice Musique
Laurine, 25 ans, passionnée par la rencontre des arts d'ici et d'ailleurs. Chargée de production et de diffusion au sein d'une Compagnie en Arts Mêlés, je jongle entre Paris et Caen, toujours à l'affût de nouvelles découvertes. Pour Culturacaen.fr, je suis essentiellement rédactrice musique, chargée des chroniques et des live report, mais je fais également quelques explorations dans les arts de la rue !