Actualités diverses Divers

Eclat(s) de rue, c’est maintenant!

hevfuzhz

Pour la deuxième année consécutive, Eclat(s) de rue, la saison des arts de la rue de Caen, investit les rues de la ville, depuis le 1er juillet et jusqu’au 3 septembre, avec une programmation débordante de propositions artistiques alléchantes !

Eclat(s) de rue croise les genres. Alors, on trouvera des clowns, des acrobates, avec cette année, une attention toute particulière pour le travail du fil, des comédiens, des danseurs, des musiciens…

©Jacques Leroy

©Jacques Leroy

En théâtre de rue, la compagnie Afag Théâtre proposera au public La Vraie Vie des Pirates, un spectacle tout public, le 21 juillet à 19h. Tempêtes, abordages, canons rugissants, voiles qui claquent et pirates armés jusqu’aux dents devraient être au programme ! La CIA – Compagnie Internationale Alligator, déambulera dans les rues, autour du parcours de Jean Jaurès. Les déambulations théâtrales étant assez rares, ce spectacle permettra de confronter passé et présent, au travers de la vie de ce grand personnage historique. Enfin, notre attention a été attirée par le spectacle proposé par Les Arts Oseurs, J’écris comme on se venge. Joué le 22 juillet, l’histoire de celui-ci a été écrite par Magyd Cherfi, du groupe Zebda. Ici, peintre et comédienne conjuguent leurs arts pour incarner cette histoire.

©Fred Arnoult

©Fred Arnoult

Et il y aura du cirque ! Petites histoires sans gravité, d’Underclouds, spectacle coproduit par la ville de Caen, sera joué le 11 août. Avec ces trois artistes, on marche sur la tête, les corps suspendus au plafond pour étirer et dépasser les limites ! Il est vrai, le spectacle qui nous a le plus interpellé, c’est Leurre H de la Compagnie Escale. Sept personnes, qui fondent un groupe de cirque, comme un acte de résistance. La plaquette annonce d’ailleurs « Arts du cirque – Anticipation politique pour la rue » : de quoi questionner, interroger, et en grands curieux, aller à la rencontre de ce groupe qui, dans une multitude d’étapes, « porte, accueille, rejette, accompagne, provoque, et finalement assemble ». Ce sera le 12 août.

Bernard DURET-32

©Bernard Duret

Toujours en matière de cirque, Bal Trap de La Contrebande semble très prometteur. Il sera présenté le 18 août, et axé autour du saut à la bascule. On s’y lance, on se jette, on s’élève et s’envole, dans un esprit de « Cap ou pas cap ? ». Et enfin, il y a Sodade du Cirque Rouages, dans une « fable sentimentale sur fil infini », jouée le 25 août. Quatre acrobates évoluent, comme dans un rêve éveillé, accompagné d’une chanteuse et d’un contrebassiste.

L’événement se poursuit jusqu’au 3 septembre, et se clôturera par l’Eclat final, avec un week-end à la programmation très riche ! Nous vous en reparlerons en août ! En attendant, cette nouvelle édition annonce de belles heures, et prouve une nouvelle fois la volonté de la ville de Caen de proposer une saison des arts de la rue exigeante. Soyez curieux, dans cette programmation gratuite, il y a forcément un spectacle fait pour vous ! Pour égayer vos après-midi, pour embellir vos soirs d’été, pour se nourrir ou s’amuser, retrouvez le complet ici !

À propos de l'auteur

Laurine

Laurine

Rédactrice Musique
Laurine, 25 ans, passionnée par la rencontre des arts d'ici et d'ailleurs. Chargée de production et de diffusion au sein d'une Compagnie en Arts Mêlés, je jongle entre Paris et Caen, toujours à l'affût de nouvelles découvertes. Pour Culturacaen.fr, je suis essentiellement rédactrice musique, chargée des chroniques et des live report, mais je fais également quelques explorations dans les arts de la rue !